fbpx
97 violences conjugales axelle lemaire
© Axelle-Lemaire/L'Iris Bleu

Violences conju­gales : les enfants souffrent aussi

Dans les déci­sions des juges aux affaires fami­liales sur les droits de garde, l’impact des vio­lences au sein du couple sur les enfants est rare­ment pris en compte. En tant que témoins, ils sont pour­tant tout autant vic­times que leur parent violenté. 

Les enfants sont sou­vent les oublié·es des vio­lences au sein du couple. Et ce, notam­ment dans les déci­sions de jus­tice. Pourtant, elles et ils sont trau­ma­ti­sés par les coups, les insultes ou les viols subis par un de leur parent – dans les deux tiers des cas, la mère. Les enfants témoins de vio­lences conju­gales sont vic­times, selon la loi fran­çaise et la Convention d’Istanbul du Conseil de l’Europe sur la pré­ven­tion et la lutte contre la vio­lence à l’égard des[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Capture d’écran 2021 11 18 à 13.05.26

Les parents à l'aire du non-binaire

Des parents, un peu débous­so­lés par­fois, nous racontent com­ment ils et elles ont révi­sé leur vision du genre et de l’orientation sexuelle à mesure que leurs enfants ont évo­lué dans leur iden­ti­té. Avec beau­coup d’amour. Élisabeth, 58 ans...