fbpx
Capture d’écran 2022 10 18 à 21.13.15
Dominique Versini, élue parisienne chargée de la protection de l'enfance © Jacques Paquier

Protection de l’enfance : après la dif­fu­sion de “Zone inter­dite”, la Ville de Paris pro­met des sanctions

Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris char­gée de la pro­tec­tion de l’enfance, prend acte « des condi­tions de vie indignes » après la dif­fu­sion dimanche de l'épisode de Zone inter­dite consa­crée aux défaillances de la pro­tec­tion de l’enfance.

Dominique Versini se dit « bou­le­ver­sée par les images » décou­vertes dans l’émission Zone inter­dite dif­fu­sée dimanche 16 octobre sur M6, consa­crée aux défaillances de la pro­tec­tion de l’enfance. L’adjointe à la maire de Paris char­gée de la pro­tec­tion de l’enfance et donc de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) à Paris a publié un com­mu­ni­qué lun­di 17 octobre pour prendre acte des graves dys­fonc­tion­ne­ments illus­trés dans le repor­tage inti­tu­lé « Familles, d’accueil, hôtels sociaux : le nou­veau scan­dale des enfants pla­cés ». Prostitution de mineures pla­cées en foyer, adolescent·es livré·es à eux-​mêmes dans des hôtels sociaux lugubres et pla­ce­ments en familles d’accueil sans véri­fi­ca­tions… les images fai­saient effec­ti­ve­ment froid dans le dos.

Si pour l’élue, ces der­nières ne doivent pas « occul­ter l’engagement et le dévoue­ment de l’immense[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés