Mères les­biennes : pas d'autre choix que d’être exem­plaires ?

Si la PMA pour toutes se fait dési­rer, les familles homo­pa­ren­tales n’ont pas atten­du d’avoir le droit pour exis­ter. Mais dans une socié­té encline au soup­çon, les les­biennes doivent vivre avec la pres­sion d’être des mamans modèles.

Capture d’écran 2021 05 10 à 17.50.18
Lisa, créa­trice du compte Instagram Matergouinité
et son fils de deux ans © Matergouinité

Quand Elsa a expli­qué qu’elle vou­lait un enfant avec sa com­pagne, ses parents ont mal réagi. « Ça avait été com­pli­qué à l'adolescence, au moment de mon coming out, mais ça allait mieux avec les années. Avec l’annonce de notre enfant à venir, on est repar­ti en arrière. » La jeune femme n’a pas por­té sa fille, et ses parents ont consi­dé­ré que c’était l’enfant de sa com­pagne et pas le sien. Six ans plus tard, ils sou­tiennent sa famille, mais Elsa n’a pas ces­sé de se ques­tion­ner : « J’ai eu beau­coup à coeur de leur mon­trer que je n’étais pas seule­ment une bonne mère mais une mère géniale, j’ai fait des pieds et des mains pour prou­ver ma légi­ti­mi­té. »

« J’ai l’impression qu’on a moins le droit à l’erreur que les autres. Le moindre faux pas peut être mis sur le compte du fait qu’on est deux mamans. » Aurélie et Eugénie, la tren­taine, n’ont encore jamais été confron­tées à une désap­pro­ba­tion expli­cite. Pourtant, à l’instar de nom­breux couples de femmes qui élèvent des enfants, c’est une ques­tion qui leur trotte tou­jours à l’arrière de la tête. « On s’est tou­jours mis la pres­sion, on s’est tou­jours dit il faut qu’on assure, il faut qu’on soit au top », témoigne une autre maman. 

Regards scruc­ta­teurs sur l'enfant

Pour Joseph Agostini, porte-​parole de l’association Psygay, qui ras­semble des psy­cho­logues LGBT-​friendly, si la socié­té dans son ensemble tend à accep­ter la diver­si­té des orien­ta­tions sexuelles,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
110 enfants dr

Very Bad Mother : le fes­ti­val des parents ter­ribles

C’est le rendez-​vous à ne pas rater pen­dant le week-​end de Pâques.Enfin une mani­fes­ta­tion ouverte à toutes celles et ceux qui en ont ras-​le-​bol des injonc­tions à la paren­ta­li­té, hété­ro­nor­mée, ça va de soi… Alléluia ! Après...