fbpx
mere5 a

Daronnes solos, com­ment ça se passe dans la "vraie vie" ?

Mon corps, mon choix ! N’empêche que déci­der de faire un bébé toute seule vous met par­fois dans des situa­tions impro­bables. Tranches de vie. 

Émilie, 37 ans

Assistante de direc­tion
en archi­tec­ture d’intérieur à Lyon

« Pour ma pre­mière insé­mi­na­tion, j’ai fait deux allers-​retours à Barcelone en quatre jours ! Quand j’ai sen­ti que mon ovu­la­tion arri­vait, je suis par­tie immé­dia­te­ment à la cli­nique. C’était un lun­di. Mais, sur place, on m’a dit que ça n’allait pas le faire. Je suis donc ren­trée en France le mar­di. Le mer­cre­di, il se trouve que j’avais un contrôle gyné­co, qui mon­trait que j’étais prête. Je suis donc repar­tie en Espagne le jeu­di. Heureusement que ma patronne est flexible… 

Pour ma deuxième insé­mi­na­tion, quelques mois plus tard, je suis repar­tie à Barcelone. Me voyant seule, un couple de Français m’a invi­tée à prendre un verre. La femme fai­sait exac­te­ment le même par­cours que moi, et seule ! L’homme à ses côtés était bien son com­pa­gnon, mais ils s’étaient ren­con­trés alors que son par­cours PMA avait déjà com­men­cé. Il a[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
110 enfants dr

Very Bad Mother : le fes­ti­val des parents ter­ribles

C’est le rendez-​vous à ne pas rater pen­dant le week-​end de Pâques.Enfin une mani­fes­ta­tion ouverte à toutes celles et ceux qui en ont ras-​le-​bol des injonc­tions à la paren­ta­li­té, hété­ro­nor­mée, ça va de soi… Alléluia ! Après...