capture decran 2020 09 11 a 17.39.17
© Krista Van Der Niet pour Causette

Réparation de l'hymen, se refaire une vir­gi­ni­té

La recons­truc­tion chi­rur­gi­cale de l'hymen (hymé­no­plas­tie) divise le corps médi­cal. Faut-​il aider la patiente en détresse ou refu­ser d'entretenir ce mythe, qui serait le sym­bole de la vir­gi­ni­té ?

« Mais vous savez, Sarah, que le pro­phète Mahomet s’est marié avec Khadija, qui était veuve et donc qui n’était pas vierge ? » demande le Dr Abecassis, chi­rur­gien esthé­tique. À l’autre bout du télé­phone, la jeune fille dit qu’elle sait bien, mais qu’elle n’a vrai­ment pas le choix : il lui faut être équi­pée d’un hymen pour son mariage, qui a lieu dans un mois. « On va faire en sorte que cette mem­brane soit comme avant, la rassure-​t-​il. Je ne peux pas vous garan­tir que cela sai­gne­ra. Les hommes savent que, par­fois, ça ne saigne pas, mais il sen­ti­ra une résis­tance. » 

Une anes­thé­sie, une[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés