fbpx
capture decran 2020 09 11 a 17.39.17
© Krista Van Der Niet pour Causette

Réparation de l’hymen, se refaire une virginité

La reconstruction chirurgicale de l’hymen (hyménoplastie) divise le corps médical. Faut-​il aider la patiente en détresse ou refuser d’entretenir ce mythe, qui serait le symbole de la virginité ?

« Mais vous savez, Sarah, que le prophète Mahomet s’est marié avec Khadija, qui était veuve et donc qui n’était pas vierge ? » demande le Dr Abecassis, chirurgien esthétique. À l’autre bout du téléphone, la jeune fille dit qu’elle sait bien, mais qu’elle n’a vraiment pas le choix : il lui faut être équipée d’un hymen pour son mariage, qui a lieu dans un mois. « On va faire en sorte que cette membrane soit comme avant, la rassure-​t-​il. Je ne peux pas vous garantir que cela saignera. Les hommes savent que, parfois, ça ne saigne pas, mais il sentira une résistance. » 

Une anesthésie, une demi-​heure d’opération, et[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
sceri4r9jew

Précarité menstruelle : ça bouge enfin !

Le gouvernement promet le déblocage de 4 millions d’euros supplémentaires en 2021 pour s’attaquer à un problème qui concerne près de 2 millions de femmes. Une avancée notable pour les associations mobilisées sur le terrain depuis des années.