fbpx
silver fork and knife on plate
©Thought Catalog

« Régimadan » : quand le jeûne musul­man est dévié de son sens spi­ri­tuel pour maigrir

Les musulman·es qui pra­tiquent le rama­dan ont enta­mé leur jeûne début avril. Certaines femmes non-​musulmanes ou non pra­ti­quantes ont choi­si de détour­ner la pra­tique reli­gieuse pour perdre du poids.

« Faites le rama­dan ! Je l’ai fait l’an der­nier, en deux semaines, j’ai per­du quinze kilos », scande une jeune femme dans une vidéo Tik Tok. Dans les com­men­taires, des dizaines d’adolescentes lui demandent des conseils. Non pas pour exé­cu­ter les prières de ce mois sacré dans l’Islam mais bien pour perdre, elles aus­si, des kilos. 

Le 1er avril a son­né le début du rama­dan, un mois durant lequel les musulman·es qui le pra­tiquent ne peuvent ni boire ni man­ger de l’aube au cou­cher du soleil, afin de puri­fier leur corps et leur esprit. Mais le prin­temps a aus­si son­né l’arrivée de la dic­ta­ture du sum­mer body, entraî­nant avec elle son cor­tège d’injonctions et de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
sceri4r9jew

Précarité mens­truelle : ça bouge enfin !

Le gouvernement promet le déblocage de 4 millions d’euros supplémentaires en 2021 pour s’attaquer à un problème qui concerne près de 2 millions de femmes. Une avancée notable pour les associations mobilisées sur le terrain depuis des années.

IMG  0502

Herpès : érup­tion silencieuse

En France, le virus de l’herpès concerne deux personnes sur trois. Incurable, stigmatisant, tu, car honteux, il fait l’objet de nombreuses recherches pour trouver un vaccin. Sans succès pour l’instant.