fbpx
team photo jab
Mathilde Nême, Jane Douat et Hahyeon Park, cofondatrices d'Omena © DR

Omena, une appli pour accom­pa­gner les femmes ménopausées

Trois jeunes diplô­mées ont créé une appli­ca­tion dédiée à la méno­pause. Leur socié­té Omena est incu­bée chez Station F, le cam­pus à star­tups pari­sien. Rencontre avec Mathilde Nême, PDG et Jane Douat, direc­trice tech­nique d’Omena.

Votre diplôme en poche, vous avez créé l’an der­nier l’application Omena. Vous avez 25 ans, pour­quoi vous être inté­res­sées à la méno­pause ?
Jane Douat : Nous nous sommes ren­con­trées toutes les trois lors de notre mas­ter à HEC Paris. J’ai fait des études d’ingénieur à Télécom Paris tan­dis que Mathilde et Hahyeon Park (NDLR : la troi­sième fon­da­trice) ont étu­dié[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
causetet muscle cmjn

Sculpte ton body (mais pas trop)

Fini les hommes taillés en V et les femmes en A, lesquelles envoient valser ces clichés et revendiquent de plus en plus un corps musclé. Mais pas si facile de s’affranchir des vieux stéréotypes.

Capture d’écran 2021 11 29 à 11.29.09

Body posi­tive : les marques attaquent

Les marques de vêtements et de cosmétiques multiplient les pubs estampillées body positive. Tantôt sincères, tantôt opportunistes, elles embrassent des codes inclusifs pour tenter de séduire les consommatrices.