Ménopause précoce : Y a pas de règles

La ménopause n’est pas souvent accueillie avec allégresse. Alors, quand elle tombe bien plus tôt que prévu, c’est carrément violent. Le travail d’acceptation est, dans ces conditions, d’autant plus nécessaire. 

menop sociale2 a
© Camille Besse

« Vieille avant l’heure. » Voilà comment Virginie, 41 ans aujourd’hui, s’est considérée à 38 ans quand elle a fait le lien entre ses règles de plus en plus espacées, ses bouffées de chaleur nocturnes et la périménopause* qu’elle traversait. Mêmes symptômes, mêmes effets qu’une ménopause classique, située entre 45 et 55 ans. Mais la ménopause précoce, qui touche 10 % des femmes avant 45 ans et 1 % avant 40 ans, provoque chez les femmes qui en sont atteintes un sentiment vertigineux de malchance et de fatalité. 

Pour Caroline, 38 ans, « l’apprendre a été d’une grande violence ». Elle a découvert son état[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
Causette102

Rapports douloureux : soigne ta chatte

Certaines femmes souffrent pendant les rapports sexuels. Plus fréquents qu’on ne le pense, ces troubles sont souvent mal diagnostiqués et les solutions pour y remédier mal connues.