fbpx
b3 cmjn
© Besse

Journée inter­na­tio­nale du bai­ser : quand la bise fut venue

Mise à jour du 6 juillet 2020 /​/​/​Il parait qu'embrasser c'est bon pour la san­té mais à l'heure du Covid-​19 et des gestes bar­rières, le bisou est deve­nu per­so­na non gra­ta de nos quo­ti­diens. En cette jour­née inter­na­tio­nale du bai­ser, nous repu­blions un article paru en décembre 2017 : on se deman­dait déjà alors d'où venait ce geste si fami­lier mais peut-​être désor­mais obso­lète. Petite his­toire du zou­bi !

À notre connais­sance, il n’existe pas de pein­tures rupestres de bai­sers ni de bisous (alors qu’on a retrou­vé des trucs car­ré­ment plus yéyés sur les parois des grottes). Ceci étant, on se doute bien qu’un jour, un homme ou une femme pré­his­to­riques a dû poser ses lèvres sur son enfant ou sur son·sa conjoint·e et, par là même, inven­ter le bisou. À moins qu’il n’ait été pra­ti­qué bien avant l’apparition de notre espèce, puisque la bise est attes­tée chez certain·es de nos[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés