Contraception : stérilise-​toi… Si tu peux !

La stérilisation est la méthode contraceptive la plus utilisée au monde. Bien qu’elle soit autorisée en France depuis la loi de juillet 2001, les femmes qui l’envisagent se heurtent pourtant aux jugements des médecins et à des refus mal justifiés.

109 femme operation de stérilisation © Marie Boiseau pour Causette
© Marie Boiseau pour Causette

4,5 % des Françaises entre 18 et 49 ans ont eu recours à une opération de stérilisation à visée contraceptive, en 2016, d’après Santé publique France. Le nombre d’opérations a fortement augmenté l’an dernier à près de 24 000 contre 13 000 en 2007. Un processus qui ne se fait pas sans encombre et, aujourd’hui encore, les femmes ont intérêt à s’armer de patience. Pourtant, la loi de juillet 2001 est claire : elle impose d’être majeure, capable de faire un choix éclairé, bien informée et de respecter un délai obligatoire de quatre mois de réflexion. Néanmoins, des centaines de femmes témoignent de refus médicaux sous des motifs fantaisistes. Plusieurs groupes Facebook sur la question rassemblent des milliers de membres et autant de récits de galères. L’un d’eux, Stérilisation volontaire (plus de 10 000 membres), voit son nombre d’inscriptions augmenter chaque semaine. Vanessa, Normande de 31 ans et mère de trois enfants, n’a pas fait[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
capture decran 2020 07 15 a 11.42.18

Fausses couches, vrais silences

Elles concernent une femme sur quatre, et font donc partie intégrante de la vie procréative. Pourtant, cette interruption involontaire de grossesse est encore très souvent vécue comme un échec placé sous le sceau du secret.