fbpx

Témoignages : un bébé à trois

109 couple © ela polkowska
© Ela Polkowska






« Aimer, c’est regar­der ensemble dans la même direc­tion. » La maxime est char­mante. Mais dans la vraie vie, les des­ti­nées amou­reuses sont rare­ment aus­si simples. Chaque mois, Causette donne la parole à un duo sen­ti­men­tal pour com­prendre com­ment les visions diver­gentes de chacun·e n’empêchent pas (tou­jours) le ménage de tour­ner. Dans cet épi­sode, Charlotte* et Philippe* ont conçu un enfant grâce à la géné­ro­si­té d’un ami d’enfance. 





Charlotte

39 ans

« Aujourd’hui, Philippe pleure presque tous les jours en regar­dant Gustave*, notre fils, âgé de dix jours. Philippe m’a avoué sa sté­ri­li­té peu après notre ren­contre. J’étais déjà mère de deux enfants : en avoir un troi­sième n’était pas une obses­sion. En revanche, j’avais mesu­ré son envie d’enfant. Notre par­cours de fécon­da­tion in vitro (FIV) a été une catas­trophe. Épuisant, tant phy­si­que­ment que mora­le­ment. 
Après le qua­trième échec, on[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
crabe

Séparation : quand la mala­die tue le couple

Si la majorité des unions tiennent bon, voire se renforcent face à la maladie, certaines vacillent et se déchirent. Les femmes malades constatent, plus souvent que les hommes, un manque de soutien de la part de leur conjoint.

liao 2010 hug by the pond a

Témoignages : l'amour au-​delà du vestibule

Chaque mois, Causette donne la parole à un duo sentimental pour comprendre comment les visions divergentes de chacun·e n’empêchent pas (toujours) le ménage de tourner. Pas facile de s’épanouir dans sa vie de couple lorsque la dyspareunie (les...