fbpx

Témoignages : sépa­rés par la fer­me­ture des fron­tières, Jean-​Louis et Susan s'aiment par écrans inter­po­sés

img 4290 2 a 1
© Laura Lafon pour Causette



Chaque mois, Causette donne la parole à un duo sen­ti­men­tal pour com­prendre com­ment les visions diver­gentes de chacun·e n’empêchent pas (tou­jours) le ménage de tour­ner. Jean-​Louis et Susan, jeune couple de sep­tua­gé­naires bina­tio­naux, rou­cou­laient la moi­tié du temps en France, l’autre moi­tié aux États-​Unis. Jusqu’à ce que le pre­mier confi­ne­ment les sépare pour de longs mois. Puisque les deux pays n’ont pas rou­vert leurs fron­tières, les tour­te­reaux ont déci­dé de se retrou­ver sur une île à mi-​chemin. 










Jean-​Louis

71 ans (région pari­sienne)

« En 2016, j’ai 66 ans, je sors d’une rup­ture et, retrai­té, je décide de pas­ser un hiver en Floride pour pro­fi­ter de la cha­leur tro­pi­cale de Fort Lauderdale. Prêt à retrou­ver l’amour, alors que je surfe sur un site de ren­contre, je reçois un mes­sage d’une cer­taine Susan. Même âge, mêmes centres d’intérêt et les pho­tos de cette Américaine me plaisent illi­co. Je ne me trompe pas : dès que je la vois, c’est le coup de foudre. Le mois qui suit est[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
103 chagrin damour 5 © Unsplash

Ghosting : les ravages du silence

Un jour, une semaine, un an d’amour et puis… silence radio. L’être désiré vient de vous « ghoster ». S’ensuit une farandole de sales moments, souvent encore plus douloureux que dans une rupture classique.

feast

Témoignages : outing ven­geur

Ce mois-ci, Alice et Chloé racontent de quelle manière l’ex de celle-ci, par dépit amoureux et vengeance, a révélé à ses parents qu’elle était en couple avec une fille.