Témoignages : séparés par la fermeture des frontières, Jean-​Louis et Susan s’aiment par écrans interposés

img 4290 2 a 1
© Laura Lafon pour Causette



Chaque mois, Causette donne la parole à un duo sentimental pour comprendre comment les visions divergentes de chacun·e n’empêchent pas (toujours) le ménage de tourner. Jean-​Louis et Susan, jeune couple de septuagénaires binationaux, roucoulaient la moitié du temps en France, l’autre moitié aux États-​Unis. Jusqu’à ce que le premier confinement les sépare pour de longs mois. Puisque les deux pays n’ont pas rouvert leurs frontières, les tourtereaux ont décidé de se retrouver sur une île à mi-​chemin. 










Jean-​Louis

71 ans (région parisienne)

« En 2016, j’ai 66 ans, je sors d’une rupture et, retraité, je décide de passer un hiver en Floride pour profiter de la chaleur tropicale de Fort Lauderdale. Prêt à retrouver l’amour, alors que je surfe sur un site de rencontre, je reçois un message d’une certaine Susan. Même âge, mêmes centres d’intérêt et les photos de cette Américaine me plaisent illico. Je ne me trompe pas : dès que je la vois, c’est le coup de foudre. Le mois qui suit est[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
110 couple birk thomassen

Témoignages : en couple avec un asexuel

Jérémy est asexuel, il n’éprouve pas d’attirance physique pour
ses partenaires. Après plusieurs échecs dans ses relations amoureuses, il a rencontré Kévin. Tous les deux, ils ont appris à communiquer pour pouvoir s’épanouir ensemble et séparément.

103 chagrin damour 5 © Unsplash

Ghosting : les ravages du silence

Un jour, une semaine, un an d’amour et puis… silence radio. L’être désiré vient de vous « ghoster ». S’ensuit une farandole de sales moments, souvent encore plus douloureux que dans une rupture classique.

Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque