fbpx
Capture d’écran 2022 08 09 à 18.37.05
©Flickr

– Série d’été – Ruptures épis­to­laires : la lettre de Frida Kahlo à Diego Rivera

Série d’été : Te dire que je m’en vais 1/​4

Les lettres de rup­ture sont par­fois plus puis­santes que les lettres d’amour elles-​mêmes. En 1953, l’artiste mexi­caine Frida Kahlo, malade et fati­guée des infi­dé­li­tés répé­tées de son peintre de mari, Diego Rivera, lui adresse une ultime mis­sive sur son lit d’hôpital. Une lettre d'adieu flam­boyante que Causette a choi­sie de vous retranscrire. 

insta offre etudiante

En 1953, Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón dite Frida Kahlo assiste, à Mexico, à la pre­mière expo­si­tion qui lui est consa­crée. Mais, à l’image de ce que fut sa vie, ce moment de bon­heur, cette consé­cra­tion ultime est, pour l’artiste mexi­caine, de courte durée. Frida est fra­gile depuis l’enfance – elle a contrac­té une polio­myé­lite affec­tant sa colonne ver­té­brale et sa jambe droite. La souf­france est deve­nue pour la peintre une com­pagne de route fidèle, qui a d'ailleurs ins­pi­ré nombre de ses œuvres. Peu de temps après ce triomphe artis­tique alors qua­si­ment au som­met de sa gloire, la peintre de 46 ans doit se[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés