fbpx
bisounours
© Besse

Pourquoi les bien-pensant·es sont devenu·es la cible à abattre ?

« Espèce de Bisounours, va ! » Quiconque ose défendre l’idée d’une socié­té soli­daire et éga­li­taire est aujourd’hui ren­voyé dans les cordes de la bien-​pensance. Trop mora­listes, pas assez réa­listes : les « bien-pensant·es » seraient non seule­ment à côté de la plaque, mais ils et elles feraient aus­si régner la ter­reur du « poli­ti­que­ment cor­rect ». Vraiment ? Les sup­po­sés « Bisounours » avec leurs idéaux huma­nistes et leurs pré­ten­tions inclu­sives ont-​ils réel­le­ment gagné la bataille des idées ? Et d’ailleurs, depuis quand serait-​il hon­teux, voire car­ré­ment condam­nable, d’être pro­gres­siste ? 

Partager
Articles liés
20210607 CAUSETTE DESCRAQUES 06 0819 copie A

Littérature éro­tique : l'été sera chaud

En 2011, le pre­mier tome de Cinquante nuances de Grey débou­lait dans les librai­ries fran­çaises et dopait le mar­ché du livre éro­tique. Dix ans plus tard, les pra­tiques de lec­ture ont évo­lué avec l’avènement du numé­rique, mais le désirpour...