fbpx

Dossier Les 20 plumes fémi­nines qui dyna­mitent la ren­trée littéraire

ouv doss 114
© Marie Rouge pour Causette 

Cette année encore, on risque de se faire assom­mer par la vague des sor­ties de livres à l’occasion de la sacro-​sainte ren­trée lit­té­raire. Et pour affron­ter l’autre deuxième vague – au cas où on nous recon­fi­ne­rait –, mieux vaut s’armer de bonnes lec­tures. Causette n’a choi­si que des autrices. Discrimination posi­tive assu­mée. Des plumes belles et rebelles qui ne devraient pas vous lais­ser indemnes. 








114 yaa gyasi peter hurley the vilcek foundation

Les 20 plumes fémi­nines : Yaa Gyasi

Yaa Gyasi s’affirme comme l’une des grandes héri­tières de Toni Morrison. Révélée en 2017 avec « No Home », elle revient avec « Sublime Royaume », où elle y traite à nou­veau des enfants de l’immigration africaine. 
Lire l'article
114 Brit Bennett © Emma Trim

Les 20 plumes fémi­nines : Brit Bennett

Avec ce roman, Brit Bennett a affo­lé les comp­teurs : paru en juin der­nier aux États-​Unis, il s’est ven­du à 172 000 exem­plaires en deux mois, et les droits ont été acquis par HBO pour une adap­ta­tion en série. 
Lire l'article
Capture d’écran 2020 09 25 à 15.17.59

Les 20 plumes fémi­nines : Francesca Serra

On par­le­ra d’une his­toire de mil­len­nials, à base d’échanges de Snapchat et de sexe, de men­songes et de vidéos sur les réseaux sociaux. On par­le­ra de quelque chose qui lorgne autant vers l’ultraréalisme social que vers la réflexion sur le droit à[…] 
Lire l'article
Partager
Articles liés
lit a

Dossier : heu­reux les pan­tou­flards du sexe

« J’écris de chez les pantouflard·es du cul, pour les épuisé·es du lun­di soir, les amoureux·ses du pilou, les aficionado·as du mis­sion­naire, les blasé·es de la fes­sée, les mau­vais coups, les non-sporti·ves, les complexé·es, les pas...