fbpx

Tania Dutel : « J'habite un stu­dio à Paris donc dans ma chambre, il y a autant mon lit que mon micro-onde »

Tania Dutel, c’est la petite sœur d’Amy Schumer et de Blanche Gardin. Cette humo­riste qui monte qui monte nous fait rire avec le sillon inter­fes­sier, le céli­bat et le sur­poids. Méga cash pis­tache, elle assène des véri­tés avec un calme olym­pien et un air mali­cieux. Divine !

TANIA DUTEL 1 CREDIT Stéphane Rémael
Tania Dutel © Stéphane Rémael

Causette : Les livres mar­quants de la « biblio­thèque » de vos parents ? 
Tania Dutel : Déjà, ce n’était pas des livres posés sur des éta­gères à la vue de tous, non. C’était une armoire en bois fer­mée (autre­ment dit, on ne voyait pas ce qu’il y avait à l’intérieur) , donc il fal­lait s’y prendre en quatre temps : avoir l’envie de connaître le conte­nu, se rendre jusqu’à l’armoire, l’ouvrir, puis s’agenouiller devant pour tout regar­der. Ça fait beau­coup de contraintes. 

insta offre etudiante

Les lieux de votre enfance ? 
T. D. : La salle des fêtes et les vignes de mon vil­lage, j’y pas­sais mes jour­nées avec Marion. L’été, on « traî­nait » sous les ceri­siers pour man­ger un max de cerises, jusqu’au jour où un mon­sieur nous a pour­sui­vies avec sa cara­bine. Ah bah ! ça a été radi­cal, on n’y a plus refou­tu les pieds. On avait un autre plan pour man­ger des cerises, et rebe­lote. Visiblement, y a beau­coup de chas­seurs dans mon village.

Avec qui aimeriez-​vous entre­te­nir une longue cor­res­pon­dance ?
T. D. : Après trente minutes[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés