fbpx

Sophie Accaoui met le cli­to seul en scène

Mettre le cli­to sous les feux de la rampe, c’est le pari de la chan­teuse et comé­dienne Sophie Accaoui. Après avoir décou­vert par hasard l’importance de cet oublié des médias, elle en a fait un spec­tacle. Et entame sa sep­tième année de repré­sen­ta­tions à la gloire du bou­ton de rose. Bouquet de réflexions.

Trapet 0186 Modifier
© R. Trapet

Causette : Quand est née cette idée tru­cu­lente de faire un spec­tacle sur le cli­to ?

Sophie Accaoui : Au prin­temps 2009, j’avais carte blanche pour une soi­rée hap­pe­ning orga­ni­sée par une copine déli­cieu­se­ment excen­trique. Annoncée comme chan­teuse libertine-​libertaire, j’ai pro­po­sé du Colette Renard. La com­pli­ci­té immé­diate qui s’est ins­tal­lée alors qu’il s’agissait de par­ler de sexua­li­té (et de la chan­ter) avec[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés