fbpx
190831 DOSSIER DE PRESSE COMPLET 2

Notre sélec­tion OFF d'Avignon, spé­cial "seules en scène"

Comme chaque année, Causette vous livre sa sélec­tion toute sub­jec­tive des spec­tacles du Off. Petite par­ti­cu­la­ri­té de cette édi­tion, les femmes sont nom­breuses
à por­ter leurs textes, ou ceux des autres, seules sur les planches.

L’OCCUPATION

Annie Ernaux + Romane Bohringer, quel meilleur com­bo ? La comé­dienne, tour à tour espiègle, iro­nique, incandes- cente, joueuse, met toute son âme pour faire entendre la langue de l’autrice. Ici, le fameux récit, mil­li­mé­tré, d’une jalou­sie amou­reuse obsé­dante et irra­tion­nelle. Une mise en scène hyper inven­tive et enle­vée très intel­li­gem­ment accom­pa­gnée par la musique en live de Christophe « Disco » Minck.

D’Annie Ernaux. Théâtre des Halles, à 14 heures. Durée : 1h5.

LA FEMME À QUI RIEN N’ARRIVE

C’est l’histoire d’une femme dévo­rée par les ser- vitudes du quo­ti­dien. Une charge men­tale qui la main­tient bien posée près de son tas de pommes de terre. Son uni­vers s’est tel­le­ment rétré­ci que main­te­nant, c’est sûr, plus rien ne pour­ra lui arri­ver. Mais les mots sont là, comme des patates à éplu­cher, à décou­per. Léonore Chaix,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
2R4A3340 A

Le théâtre, un baume sur les plaies

Le metteur en scène Luca Giacomoni donne un nouveau souffle aux Métamorphoses du poète latin Ovide. Pour incarner ces héroïnes bafouées de l’Antiquité, il fait monter sur scène des femmes victimes de violences.