2R4A3340 A
© Causette

Le théâtre, un baume sur les plaies

Le metteur en scène Luca Giacomoni donne un nouveau souffle aux Métamorphoses du poète latin Ovide. Pour incarner ces héroïnes bafouées de l’Antiquité, il fait monter sur scène des femmes victimes de violences. Ces récits épiques font ainsi écho aux outrages qu’elles ont subis. Une belle façon d’exorciser leur souffrance.

Depuis une dizaine d’années, Luca Giacomoni travaille avec des comédien·nes professionnel·les et non professionnel·les lors d’ateliers dans les prisons, les maisons de retraite, les hôpitaux, les foyers d’accueil. Après Iliade, adaptation théâtrale en dix épisodes du texte[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
99 Qui a tue mon père Stanilas Nordey ©JL Fernandez

La sélection d’avril 2019

Triptyque apparemment familial mais surtout politique au théâtre ce mois-ci : « Qui a tué mon père » ; « Le Fils » ; « Qui va garde les enfants ? »