fbpx
CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE200908 RdL 0008 original
© Christophe Raynaud de Lage

Camille Chamoux : « VGE s’est entou­ré des cer­veaux fémi­nins les plus enthou­sias­mants du 20ème siècle, Françoise Giroud et Simone Veil en tête »

La comé­dienne Camille Chamoux avait eu la bonne idée en 2014 de dépeindre les années Giscard dans son spec­tacle Née sous Giscard. Interview sur ce qu'il reste désor­mais du man­dat du pré­sident décé­dé le 2 décembre.

Valéry Giscard d'Estaing n'est plus, et sa dis­pa­ri­tion à l'âge de 94 ans nous fait redé­cou­vrir ce pré­sident aris­to de droite mais libé­ral sur les mœurs. Arrivé au pou­voir à 48 ans à la suite du décès de Georges Pompidou en 1974, éva­cué par François Mitterrand en 1981, Giscard aura sans doute moins brillé que d'autres, et en gar­de­ra un cer­tain res­sen­ti­ment. Ce qui ne l'empêchera pas, qua­rante ans après son acces­sion à la fonc­tion suprême, en 2014 et alors âgé de 88 ans, d'avoir assez d'autodérision pour venir voir le spec­tacle comique de Camille Chamoux, Née sous Giscard, dans lequel elle égra­tigne ce « pré­sident de la France molle » et l'époque qui va avec. À la fin de la repré­sen­ta­tion, l'ex pré­sident a même invi­té la comé­dienne à dîner. « Quand j'ai su qu'il allait venir, j'étais dans mes petits sou­liers, racon­tait la comé­dienne au micro d'Europe 1. Je vou­lais balan­cer toutes mes ran­cœurs, celle de ma géné­ra­tion X et je me suis retrou­vée comme une[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés