« Passages » : le désaccord qui transporte

Louie Media n’arrête pas de nous réjouir les oreilles. Dans le dernier-​né de l’entreprise de création de podcasts, Passages, disponible dès aujourd’hui, tout est une question de points de vue. Ce nouveau podcast raconte une même histoire, vécue par plusieurs personnes et autant de voix pour la dire.

Passages V3 logo MOYEN
© Carole Barraud

Vous avez peut-​être déjà vécu ce moment : entendre parler d’un instant de vie qui est le vôtre, que vous avez traversé, mais raconté d’un autre point de vue, dans la bouche d’un·e autre. Ce sentiment étrange de regarder sa réalité, qui n’est pas exactement ou pas du tout celle de la personne avec qui vous l’avez partagée. C’est le fil rouge de Passages, le podcast d’histoires vraies qui questionne la subjectivité. 

Dans D’amour et d’amitié, le premier épisode disponible à l’écoute ce mercredi 21 octobre, Jérôme Massela, journaliste et déjà auteur du podcast Les Chroniques de Montréal, a recueilli les confidences de deux amies d’enfance. Le véritable défi ? Relever et souligner les incohérences des deux versions de l’histoire pour retranscrire de façon la plus impartiale possible une rupture amicale. 

Orianna et Mandy se connaissent depuis l’âge de 12 ans, et c’est l’amitié fusion. Lorsque, vingt ans plus tard, l’une raconte une nuit d’ivresse adolescente, en déclarant que tout était « rose, parfait et merveilleux… », l’autre y met beaucoup moins d’affect — c’était « cool, rock’n’roll et fun ! » À la fin de l’épisode, Mandy, éprouvée, déclare avec désarroi que « [Orianna] avait vu ce qu’elle avait envie de voir. » Voici le cœur de Passages, la perspective propre à chacun·e, divergente par nature. 

Raconter une même expérience, mais passée au filtre du ressenti, du sentiment et du temps, donne des récits parfois diamétralement opposés. Passages donne la parole à une, deux ou plusieurs voix qui partagent un même souvenir, pourtant dissonant dans le récit. 

Cette structure narrative en strates de lecture divergentes n’est pas sans rappeler l’excellente série américaine The Affair, où l’on suit le parcours de deux amant·es en proie avec la police pour une mystérieuse histoire de meurtre, dans un véritable kaléidoscope du souvenir. Au fil des épisodes, on ne sait plus si les flash-​back correspondent à des souvenirs sincères ou s’ils sont récrits pour servir l’innocence de celui ou celle qui les racontent. 

On aime s’entendre à travers les autres

Dans Passages, l’habillage sonore, réalisé par November Ultra avec Nicolas Mantoux, est un fabuleux compagnon d’écoute, donnant une amplitude émotionnelle à la parole. Pour Maureen Wilson, sa responsable éditoriale, les sujets apparemment banals qui y sont traités « informent nos vies. » : « L’intime chez Louie Media est politique et parle à tous. » 

Chaque épisode de Passages dure une trentaine de minutes et comble notre curiosité pour l’intime d’autrui. On aime s’entendre à travers les autres, on rit et parfois on est emporté par l’émotion, car elle peut nous emmener vers des endroits familiers. On en ressort en souhaitant presque raconter au micro de Louie Media, nous aussi, nos passages personnels pour libérer les mots, confronter les points de vue et trouver une nouvelle vérité dans le grand ballet de la partialité. 

Écouter D’amour et d’amitié :

Passages, le podcast à écouter un mercredi sur deux à partir du 21 octobre, sur Louiemedia.com et sur toutes les plateformes de podcasts.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés
Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque