fbpx

Louise Michel, la « femme tempête »

Du lun­di 16 août au ven­dre­di 20 août, France Culture nous pro­pose, dans le cadre des Grandes Traversées, de mar­cher chaque matin dans les pas de Louise Michel, icône de la Commune. En se plon­geant dans les cen­taines d’archives que cette agi­ta­trice a sus­ci­tées (pro­cès, cou­pures de presse, lettres…) Judith Perrignon, pro­duc­trice de cette émis­sion, nous fait redé­cou­vrir celle qu’elle nomme la « femme tempête ». 

FC_Web_GT_LouiseMichel_300px

Lorsque France Culture a pro­po­sé à la jour­na­liste et autrice Judith Perrignon de pro­duire cette Grande Traversée sur Louise Michel, (cinq épi­sodes d’une heure), c’est d’abord le plai­sir de retrou­ver le XIXsiècle qui l’a atti­rée. Une époque qu’elle a par­cou­rue aux côtés de Victor Hugo pour un livre pré­cé­dent1 : « J’aimais l’idée de retrou­ver ce siècle de l’utopie, alors que notre pré­sent est blo­qué dans une impasse de l’espoir. » La figure de Louise Michel, anar­chiste, acti­viste, intrai­table huma­niste au verbe haut, incarne à mer­veille l’impulsion pro­gres­siste de ce siècle exal­tant, qui croit encore en un ave­nir meilleur. Une image brillante, qui relègue dans son ombre les autres femmes poli­tiques. « Ce long por­trait était aus­si l’occasion de faire réap­pa­raître les femmes, toutes celles – agi­ta­trices, mili­tantes – qui étaient aux côtés de Louise Michel et qu’on a invi­si­bi­li­sées. L’Histoire est écrite par les vain­queurs et par les hommes, il faut[…]

  1. Victor Hugo vient de mou­rir, de Judith Perrignon. Ed. L’Iconoclaste, 2015. Prix révé­la­tion SGDL 2015.[]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés