838 mauvaise fille lexperience10
© Pixabey

Entendre la parole des « Mauvaises filles »

La journaliste Pauline Maucort a rencontré trois jeunes délinquantes du centre éducatif fermé de Doudeville (Seine-​Maritime). 

En février 2019, Pauline Maucort enregistrait pour LSD, la fameuse série documentaire de France Culture, un épisode sur les filles violentes, dans le cadre d’une série sur l’enfermement des enfants. Après avoir franchi de nombreuses étapes administratives, elle avait fini par accéder au centre éducatif fermé (CEF) de Doudeville (Seine-​Maritime) qui accueille exclusivement des jeunes filles mineures jugées ou en attente de jugement pour toutes sortes d’actes de délinquance. Elle y avait fait la connaissance de trois jeunes qui lui avaient livré leur histoire. « Pour LSD, il nous avait fallu beaucoup couper leurs témoignages. Et c’était vraiment très compliqué. C’était comme leur faire violence que de couper[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés