fbpx

Yael Naim face à elle-​même

Cinq ans après son der­nier album, Older, Yael Naim revient au prin­temps avec Night Songs, son tra­vail le plus per­son­nel, com­po­sé seule, sans son habi­tuel com­parse David Donatien. Un disque cré­pus­cu­laire au plus près de l’os, qui marque un tour­nant dans la vie et la car­rière de cette artiste ultra­sen­sible. 

HS11 yael naim 1
© Celeste Leeuwenburg pour Causette

Le 27 novembre 2015, elle fai­sait par­tie, aux côtés de Camélia Jordana et de Nolwenn Leroy, des trois artistes choi­sies pour inter­pré­ter Quand on a que l’amour, de Jacques Brel, lors de l’hommage natio­nal ren­du aux vic­times des atten­tats du 13 novembre aux Invalides. Emmitouflée dans son grand man­teau noir, la tris­tesse en ban­dou­lière, armée de sa seule gui­tare, elle a chan­té l’amour pour répondre à la haine. On s’est sou­ve­nu, alors, quelle artiste de pre­mier plan cette Franco-​Israélienne à la voix d’or était pour la France. La même année sor­tait Older, sur lequel on trouve deux gros tubes : le sau­tillant I Walk Until, sorte d’ode à la pul­sion de vie, et le poi­gnant Coward, sur les ques­tion­ne­ments abys­saux engen­drés par la mater­ni­té dont Stromae him­self a réa­li­sé le clip. « Quand je suis tom­bée enceinte la pre­mière fois, j’avais l’impression que je ne res­sen­tais pas ce qu’il fal­lait. Je ne pleu­rais pas de joie comme dans les films. Je ver­sais des larmes de vomis­se­ments et de doutes. Comment je vais faire pour dor­mir ? Pour conti­nuer à écrire ? J’admirais Beauvoir et Frida Kahlo, et j’avais peur de perdre mon indé­pen­dance en me noyant dans l’amour mater­nel », explique-​t-​elle aujourd’hui. Globalement, Yael Naim se méfie du bon­heur.

Cet album, Older, elle l’avait[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
mesparrow credits fabien tijou 1 a

Nos coups de coeur musique de jan­vier 2021

Mesparrow : Le fil har­mo­nique Marion Gaume, alias Mesparrow, n’est plus tout à fait la même, mais peut-​être pas encore vrai­ment une autre. Son troi­sième album la sai­sit en pleine trans­for­ma­tion per­son­nelle pro­fonde. Sans doute faut...