Advertisement
Suzane c Liswaya 6 HD
© Liswaya

Suzane : « On est dans un monde où on doit bouger les lignes et prendre de gros virages »

Elle nous raconte des histoires, mais des histoires vraies. Harcèlement sexiste, homophobie, crise écologique… Avec son style « électro-​réaliste », Suzane fait danser les foules tout en se faisant le porte-​voix de l’époque et de ses colères. Rencontre.

Causette : Depuis deux ans que l’on parle du « #MeToo de la musique », voyez-​vous une vraie évolution dans l’industrie musicale ?
Suzane : C’est le début de ma carrière, donc ça ne fait pas des années que je côtoie ce milieu, mais peut-​être assez quand même pour dire que je suis heureuse de voir qu’il y a une prise de position de la part des femmes et qu’il y a des initiatives comme Music Too France, qui vont au bout des choses. Habituellement, quand des femmes sont agressées, peu importe le degré de l’agression, elles sont un peu seules avec ça. Là, on peut aller jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’à la justice, car les témoignages de victimes sont rassemblés.

Être une femme artiste, c’est encore un sujet ?
Suzane : Je crois, oui. Quand une[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS5 serie

La mixtape du scandale

Effacé de la culture, le clito s’immisce dans la musique quand des rebelles le font chanter. Causette vous a concocté une playlist * à écouter très fort pour célébrer cet organe sulfureux.