fbpx

"Spell 31" d'Ibeyi : l'appel aux âmes

Les jumelles franco-​cubaines convoquent leur magie des har­mo­nies sur Spell 31, un troi­sième album rayon­nant qui met du baume au cœur.

RPA 210903 IBEYI 04 031 RGB F1
Lisa-​Kaindé et Naomi DIaz © DR 

Printemps 2020. Comme tout le monde, les sœurs Naomi et Lisa-​Kaindé Diaz, réunies sous le pseu­do Ibeyi (« jumelles », en yoru­ba), sont assi­gnées à rési­dence. Pour s’occuper, la seconde décide de suivre en ligne une série de cours dif­fu­sés via Zoom par Aditi Jaganathan, une cher­cheuse à la Goldsmiths University à Londres. Le copieux pro­gramme de « Rhythm, Race, Revolution » s’intéresse au rôle trans­for­ma­teur que joue la musique sur dif­fé­rents ter­rains (anti­ra­cisme, fémi­nisme, déco­lo­nia­lisme, mou­ve­ments de libé­ra­tion). Cet appren­tis­sage marque pro­fon­dé­ment l’artiste et donne le ton de Spell 31, le troi­sième album d’Ibeyi. 

Pour les Franco-​Cubaines de 27 ans, la musique est bien plus qu’un arran­ge­ment de notes qui conduit à une soul mélan­co­lique, envoû­tante et métissée.[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS5 serie

La mix­tape du scandale

Effacé de la culture, le clito s’immisce dans la musique quand des rebelles le font chanter. Causette vous a concocté une playlist * à écouter très fort pour célébrer cet organe sulfureux.

causette cover 1094 cadrage rs a

Les femmes font sa fête à la musique

Avis de tempête dans l’industrie musicale. Les femmes artistes n’hésitent plus à dénoncer le sexisme qui ronge ce milieu depuis toujours, mais en plus, elles portent, dans leurs textes ou dans les médias, des combats toujours plus engagés.