fbpx

Safia Nolin : « Un ami te par­donne tes côtés les plus laids et célèbre les meilleurs »

On a vu appa­raître cette per­louse en 2015 avec le splee­né­tique Limoilou. Entre-​temps, la Québécoise a sor­ti deux albums de reprises de chan­sons cultes réin­ven­tées à sa façon. Elle est libre, elle est drôle et sa voix est démente. Bref, elle nous plaît. 

112 woolf safia nolin jean francois sauve
© Jean-​Francois Sauvé

Causette : Les livres mar­quants de la « biblio­thèque » de vos parents ?
Safia Nolin : Les Quatre Accords Toltèque. Ma mère avait une biblio­thèque rem­plie de trucs sur les anges et les éner­gies, et je me sou­viens d’avoir trou­vé ce livre. Après, j’avais vrai­ment 14 ans, je sais pas si je l’aurais lu en 2020.

Les lieux de votre enfance ?
S. N. : Le cam­ping Mercier à Lac-​Mégantic (Québec). Les étés de mon enfance, mon bébé les­bia­nisme, ma pas­sion pour le groupe Linkin Park.

Une grande his­toire d’amour avec une per­sonne du[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
07.05.2021 Pretty Loud rehearsal 52 A

Serbie : la révolte des Gypsy queens

Elles sont douze Roms de Serbie. Pretty Loud, leur groupe de rap féministe, prône l’émancipation des femmes de leur communauté et lutte contre les mariages forcés et pour la scolarisation des filles. Rencontre à Belgrade.