fbpx
oete yann orhan 2 superhd
(©Yann Orhan)

Oete, nou­velle comète brillante de la chan­son française

Nouveau venu sur la scène musi­cale fran­çaise, l'extravagant Oete publie ce ven­dre­di son pre­mier disque, Armes & Paillettes, col­lec­tion de chan­sons pop dan­santes et explo­sives, avec les­quelles il fait voler en éclats tous nos com­plexes. Portrait d'un artiste roma­nesque et prometteur.

Quand on arrive au café Le Chaptal, dans le quar­tier ani­mé de Pigalle à Paris, on le repère immé­dia­te­ment. Assis en ter­rasse, en une mati­née d'automne enso­leillée, Oete détonne au milieu des autres Parisien·nes qui sirotent leur expres­so. Avec son béret, son blou­son en cuir et son kilt por­té par-​dessus un pan­ta­lon, le chan­teur brille autant que les mul­tiples bagues qui ornent ses doigts. Du haut de ses 23 ans, il publie aujourd'hui son pre­mier album Armes & Paillettes (Roy Music), un excellent disque qui brasse des influences mul­tiples et presque contra­dic­toires, de la varié­té fran­çaise qu'il écou­tait petit avec ses parents (comme Zazie et Mylène Farmer), à de la pop plus actuelle et indé­pen­dante. Le mor­ceau d'ouverture du disque, Corps & Ego, fait d'ailleurs pen­ser à La Grenade de Clara Luciani. Une artiste qui réus­sit elle aus­si à faire le pont entre l'ancien et le moderne, entre le kitsch et le cool, avec une vraie sincérité.

Dans ce titre,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés