fbpx

La sélec­tion de sep­tembre 2019

Ttinariwen18 L261copie
Tinariwen. © DR

Amadjar, de Tinariwen

Robert Plant, Elvis Costello ou Thom Yorke plé­bis­citent leur musique hyp­no­tique et abra­sive, les riffs âpres de leurs gui­tares, nés du sable des déserts, des thés brû­lants et des palabres lan­cées aux étoiles… Les Maliens de Tinariwen, les rockeurs toua­reg les plus célèbres de la galaxie, livrent aujourd’hui leur neu­vième album, Amadjar (« l’étranger de pas­sage » en tama­sheq, leur langue). Parce que leur musique, sau­vage et magique comme le feu, pousse mieux à l’air libre, ils ont tis­sé ce disque sur la route, dans l’immensité du désert de Mauritanie, à bord d’un camping-​car/​studio d’enregistrement. Plus de trente ans après leurs débuts, Abdallah, Ibrahim et leurs com­plices conservent intacte leur signa­ture, entre blues, rock et tra­di­tions toua­reg : une dis­tor­sion lente du temps, une médi­ta­tion puis­sante, un chant-​racine de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Ttinariwen18 L261copie

La sélec­tion de sep­tembre 2019

Amadjar, de Tinariwen Robert Plant, Elvis Costello ou Thom Yorke plé­bis­citent leur musique hyp­no­tique et abra­sive, les riffs âpres de leurs gui­tares, nés du sable des déserts, des thés brû­lants et des palabres lan­cées aux étoiles… Les...

HS11 yael naim 1

Yael Naim face à elle-​même

Cinq ans après son dernier album, Older, Yael Naim revient au printemps avec Night Songs, son travail le plus personnel, composé seule, sans son habituel comparse David Donatien.