fbpx

« Gore », de Lous and The Yakuza

Elle a le charme enga­gé d’Angèle, la poé­sie bru­tale de Damso et la gra­vi­té pop de Stromae. À 24 ans, Marie-​Pierra Kakoma est la nou­velle sen­sa­tion venue de Belgique.

lous and the yakuza 2 lee wei swee
© Lee Wei Swee

Avec une poi­gnée de singles sai­gnants, pré­ludes à la sor­tie, le 16 octobre, de Gore, un pre­mier album très atten­du, Marie-​Pierra Kakoma, 24 ans, s’est déjà fait un nom dans le pay­sage musi­cal fran­co­phone sous l’alias Lous and The Yakuza. Un nom de guerre digne d’un remake de série B asia­tique signé Quentin Tarantino. La jeune Belge n’a pas rete­nu le char­mant sobri­quet dont l’avaient affu­blée ses parents durant son enfance au Congo, son pays natal : Kabwabwa. « Cela signi­fie “l’enfant qui parle tout le temps” en kis­wa­hi­li, confie celle qui, atta­blée sur le bal­con de son appar­te­ment bruxel­lois devant une ome­lette, n’a rien per­du de sa faconde. J’adorais poser des ques­tions aux adultes. Ma pre­mière pas­sion, c’est le savoir. » 

Sur les éta­gères de la biblio­thèque de ses parents méde­cins, elle sai­sit Inconnu à cette adresse, de Katherine Kressmann[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés