fbpx
Divine Morphine

"Divine mor­phine" de Képa : c'est de la bonne

Un deuxième album d'une beau­té imparable.

Un accord d’orgue qui semble s’échapper d’une église, une voix dans l’espace qui nous révèle « être bien dans son bain » alors que dehors se devine le chaos. En quelques secondes, l’ambiance est posée : « Il y a du plomb dans l’Eldorado. » Si la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Ttinariwen18 L261copie

La sélec­tion de sep­tembre 2019

Amadjar, de Tinariwen Robert Plant, Elvis Costello ou Thom Yorke plé­bis­citent leur musique hyp­no­tique et abra­sive, les riffs âpres de leurs gui­tares, nés du sable des déserts, des thés brû­lants et des palabres lan­cées aux étoiles… Les...

france gall en 1966

Musique : rideau sur les lolitas

De France Gall à Alizée, les « fausses ingénues », bien souvent créées de toutes pièces par les maisons de disque, ont longtemps rempli les caisses de l’industrie musicale. Retour sur un genre qui, ces dernières années, grâce au streaming, à #MeToo...