fbpx

Les super zéroïnes les plus ratées

Les édi­teurs de comics ont tou­jours eu une ima­gi­na­tion débor­dante pour créer des super-​héroïnes, mais cer­taines ont été des catas­trophes abso­lues. Tour d’horizon des plus gros ratages.

Fantomah

fantomah CMJN OK A
© Wikipédia

Tremblez : voi­ci la toute pre­mière super-​héroïne de comics qui a fait ses armes en février 1940, avant Diana Prince. Fantomah se bat contre les chas­seurs d’ivoire, les aliens, les dino­saures et, on reprend son souffle, les scien­ti­fiques dia­bo­liques et les vahi­nés qui se déplacent en tigre volant. Quand des méchants s’en prennent à sa jungle, son joli minois se trans­forme en un crâne bleu et elle conserve ses longs che­veux blonds et son body. Le résul­tat est à pleu­rer de rire.

Squirrel Girl

SG A
© Capture d'écran Muldercomics.blogspot.com

Elle sur­git dans l’univers Marvel en 1992, plan­quée der­rière sa queue touf­fue d’un mètre. Cette mutante a l’agilité d’un écu­reuil et peut com­mu­ni­quer avec ses congé­nères. Moquée par les autres enfants à cause de son appa­rence, elle se réfu­gie dans la forêt et trouve son aco­lyte, un écu­reuil, un vrai, Monkey Joe, avec qui elle pro­tège Central Park. Noisette sur le gâteau : pour dis­traire ses adver­saires, elle envoie sur eux des ron­geurs pour qu’ils gri­gnotent leur équi­pe­ment

Madame Fatal

madamfatal CMJN OK A
© Capture d'écran Muldercomics.blogspot.com

Son appa­rence de mamie cache en fait un enquê­teur redou­table :[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés