fbpx

Littérature X, lec­tures préliminaires

Des clas­siques, des mécon­nus, des oubliés, des décou­vertes : notre top 10 des incon­tour­nables de la lit­té­ra­ture érotique. 

20210607 CAUSETTE DESCRAQUES 10 1212 copie A
© Emmanuelle Descraques pour Causette
Vénus Erotica, d’Anaïs Nin 

C’est le must have, le livre d’initiation à la lit­té­ra­ture éro­tique de qua­li­té (style, exci­ta­tion, sub­ver­sion). Publié en 1977, soit l’année même de sa mort, c’est l’ouvrage le plus connu d’Anaïs Nin, l’une des pre­mières femmes à s’être adon­née à cette veine. Aussi expli­cite que sug­ges­tive, et donc taillée pour le désir, sa plume scan­da­li­sait d’autant plus qu’elle met­tait l’accent sur la bisexua­li­té fémi­nine. Écrites dans les années 1940, les quinze nou­velles qui forment Vénus Erotica mirent plus de trente ans à être publiées… 

Histoire d’O, de Pauline Réage 

À jamais la pre­mière. Publié en 1954, frap­pé par la cen­sure jusqu’en 1975, Histoire d’O marque l’incursion d’une plume fémi­nine dans une contrée jusqu’alors mas­cu­line : l’érotisme sado­ma­so. Le roman raconte la sou­mis­sion volon­taire d’une femme sexuel­le­ment libé­rée, « O », et met en scène les rituels jusqu’aux sévices sexuels cen­sés ser­vir une concep­tion mys­tique de l’amour. Ce qui cho­qua, c’était qu’une femme écrive cela. Elle dut d’ailleurs se cacher sous un pseu­do : Pauline[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés