fbpx

Le conseil de lec­ture de Daniel Pennac : « Retenir les bêtes », de Magnus Mills

Chaque mois, un·e auteur·e que Causette aime nous confie l’un de ses coups de cœur lit­té­raires.

PENNAC Daniel Photo 2018 Francesca Mantovani Editions Gallimard 429V2
© F. Mantovani /​Gallimard

Assez com­pli­quée, cette his­toire de pépite. Rien que ces der­niers temps, entre La Petite Lumière, d’Antonio Moresco, chez Verdier ; D’acier, de Silvia Avallone, chez Liana Levi ; Une his­toire de France, de Joffrine Donnadieu, chez Gallimard ; Le Ghetto inté­rieur, de Santiago H. Amigorena, chez P.O.L, j’ai crou­lé sous les pépites. Mais non, râlait Causette, on veut du moins connu, du raris­sime. J’ai dit je n’ai pas ça en maga­sin et j’ai rac­cro­ché.

Puis, je me suis sou­ve­nu. Ça ­s’appelait Retenir les bêtes. D’un cer­tain Magnus Mills. Un Anglais. Ça ne racon­tait abso­lu­ment rien, mais c’était pour­tant le sus­pense des sus­penses ! J’en suis res­té scot­ché dans mon[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2021 01 29 a 17.47.09

Périple hors limite

Cette année encore, Causette est fière d’être par­te­naire du prix Hors concours, qui récom­pense un livre issu de l’édition indé­pen­dante. La grande gagnante est cette fois Claire Duvivier avec Un long voyage, qui a fait la qua­si una­ni­mi­té...