fbpx

Le conseil de lec­ture de Laetitia Colombani : « Ce qui nous revient », de Corinne Royer

COLOMBANI3©JF PAGA
J.-F. Paga

Ce roman de Corinne Royer paru cet hiver est pour moi une décou­verte. La décou­verte d’une décou­verte, devrais-​je dire. Celle de Marthe Gautier, qu’on a sur­nom­mée la « Découvreuse oubliée ». Âgée aujourd’hui de 93 ans, cette « jeune fille de longue date », comme la qua­li­fie si joli­ment l’autrice, a joué un rôle majeur dans la mise en lumière du chro­mo­some sur­nu­mé­raire de la tri­so­mie 21, en 1958. Une prouesse dont elle fut tout sim­ple­ment dépos­sé­dée. Éloquente illus­tra­tion de l’effet Matilda, du nom de la mili­tante fémi­niste amé­ri­caine Matilda Joslyn Gage : le déni ou la mini­mi­sa­tion récur­rente de la contri­bu­tion des femmes scien­ti­fiques à la recherche, au pro­fit de leurs col­la­bo­ra­teurs mas­cu­lins. Elles sont nom­breuses, telle Marthe, à avoir été spo­liées du fruit de leur tra­vail, à s’être vu can­ton­nées à quelques remer­cie­ments de bas de page[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Écrit par
Articles liés
0f4a0110ok a

Amandine Gay : repen­ser les droits des adopté·es

Dans Une poupée en chocolat, la réalisatrice et militante afroféministe Amandine Gay démontre que, pour protéger les droits des personnes adoptées, des mères biologiques et, même, de toutes et tous les enfants, il existe une solution : déboulonner...