fbpx

Le conseil de lec­ture de Laetitia Colombani : « Ce qui nous revient », de Corinne Royer

COLOMBANI3©JF PAGA
J.-F. Paga

Ce roman de Corinne Royer paru cet hiver est pour moi une décou­verte. La décou­verte d’une décou­verte, devrais-​je dire. Celle de Marthe Gautier, qu’on a sur­nom­mée la « Découvreuse oubliée ». Âgée aujourd’hui de 93 ans, cette « jeune fille de longue date », comme la qua­li­fie si joli­ment l’autrice, a joué un rôle majeur dans la mise en lumière du chro­mo­some sur­nu­mé­raire de la tri­so­mie 21, en 1958. Une prouesse dont elle fut tout sim­ple­ment dépos­sé­dée. Éloquente illus­tra­tion de l’effet Matilda, du nom de la mili­tante fémi­niste amé­ri­caine Matilda Joslyn Gage : le déni ou la mini­mi­sa­tion récur­rente de la contri­bu­tion des femmes scien­ti­fiques à la recherche, au pro­fit de leurs col­la­bo­ra­teurs mas­cu­lins. Elles sont nom­breuses, telle Marthe, à avoir été spo­liées du fruit de leur tra­vail, à s’être vu can­ton­nées à quelques remer­cie­ments de bas de page[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Écrit par
Articles liés
112 journal intime camille besse

Ode au jour­nal intime

Pendant cette crise, beaucoup se sont (re)mis·es à poser leurs pensées
sur le papier. Causette chante les louanges de ce précieux allié, qui les a aidé·es à avancer : le carnet intime.