fbpx
Capture d’écran 2021 03 01 à 15.21.57
Marie Donnadieu entourée de ses enfants, vers 1921. De gauche à droite : Pierre, Marguerite et Paul.

Duras et sa mère : l’impossible réparation

Christian Jouvenot est psychiatre et psychanalyste. Il est l’auteur de La Folie de Marguerite et d’Aimer Duras. Il nous parle de Marie Donnadieu, la mère de Marguerite Duras. Celle dont l’auteure ne cessera de parler dans ses livres, tentant désespérément d’attirer son attention et dont elle dira : « C’est à cause d’elle que je me suis mis dans la tête de faire de la littérature. »

Causette : Quel diagnostic faites-​vous de la folie de Marie Donnadieu ?Christian Jouvenot : Je ne me permettrais pas de faire un diagnostic. Mais je dirais que c’était une femme profondément dépressive et mélancolique qui luttait contre sa dépression. Elle avait un caractère de cochon. C’était une emmerdeuse. Et très narcissique. Il faut l’être pour construire un barrage contre le Pacifique. Elle était très attachée[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
112 journal intime camille besse

Ode au journal intime

Pendant cette crise, beaucoup se sont (re)mis·es à poser leurs pensées
sur le papier. Causette chante les louanges de ce précieux allié, qui les a aidé·es à avancer : le carnet intime.