Blogs d'écriture : éro­to­graphes du dimanche

Sur des sites spé­cia­li­sés ou sur des blogs, des amateur·rices jouent les écrivain·es éro­tiques. Un pro­lon­ge­ment de leur vie sexuelle. Mais pas uni­que­ment.

grappe2 A
© Emmanuelle Descraques pour Causette

Près de deux mille his­toires publiées. Une par jour, ou presque, depuis le 9 octobre 2014. Avec une régu­la­ri­té de métro­nome, Christ – c’est un pseu­do ! – apporte quo­ti­dien­ne­ment son obole lit­té­raire au site Histoires-de-sexe.net, HDS pour les initié·es. Il s’est lan­cé dans l’écriture de récits coquins à l’aube de la soixan­taine, un peu par hasard, un peu par dés­œu­vre­ment.

« J’écris d’un trait, je déteste me relire », raconte-​t-​il. Les idées germent dans son esprit, au détour d’une balade ou d’un film regar­dé sur Netflix. « Une situa­tion, un début, une fin : tout me vient comme un coup de poing. » Écrire des his­toires éro­tiques consti­tue aujourd’hui son prin­ci­pal loi­sir. Au grand déplai­sir de son entou­rage, son épouse en tête. « Je suis désor­mais consi­dé­ré comme un dépra­vé », s’amuse-t-il.

Offrir des fris­sons longue por­tée

Souvent, l’intrusion dans la lit­té­ra­ture éro­tique ama­trice se fait pour­tant en plein accord avec le ou la par­te­naire. Cédric, Pierre-​Alain, Clarissa : chacun·e[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés