fbpx
anzin greves
© Roger Violet

Anzin, février 1884 : Zola va au char­bon

Bientôt adap­té sous la forme d’une mini-​série pour France 2 après l’avoir été au ciné­ma par Claude Berri en 1993, Germinal n’est pas né que de l’imagination d’Émile Zola. L’écrivain s’est en effet for­te­ment ins­pi­ré du com­bat de mineurs nor­distes pour pré­ser­ver leurs maigres acquis sociaux.

Au départ, il n’y a qu’un titre. Germinal. Émile Zola le sait : c’est ain­si que s’intitulera son pro­chain roman, le trei­zième de la série des Rougon-​Macquart – qui fini­ra par en comp­ter vingt. Germinal est le sep­tième mois du calen­drier répu­bli­cain, démar­rant vers le 20 mars, ce qui cor­res­pond à la ger­mi­na­tion et à la mon­tée de la sève. Un début de prin­temps à tra­vers lequel le roman­cier veut évo­quer, de façon méta­pho­rique, le réveil de la conscience ouvrière.

Nous sommes en février 1884 et Zola manque de grain à moudre. Bien ten­té d’écrire sur les mineurs du nord de la France, il connaît mal ce milieu et hésite à aller se docu­men­ter direc­te­ment sur place. De façon presque pro­vi­den­tielle, les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
116 christiane taubira stephane de bourgies

La sélec­tion livres de novembre 2020

Taubira l'écrivaine Paru en pleine ren­trée lit­té­raire, le pre­mier roman de Christiane Taubira est de ceux qu’on ne lit pas comme les autres. En quelques pages, on est ras­su­ré : le style lit­té­raire est à l’aune de la verve ora­toire de...