fbpx

« Anaïs Nin, sur la mer des men­songes », un joyau art déco sélec­tion­né pour le Festival de BD d'Angoulême

Anaïs Nin, sur la mer des men­songes est sélec­tion­né pour la vingt et unième édi­tion du Festival inter­na­tio­nal de la bande des­si­née d’Angoulême. Avec ce roman gra­phique, l’autrice et des­si­na­trice Léonie Bischoff, dresse le por­trait de l’écrivaine amé­ri­caine sans tabou, Anaïs Nin.

sur la mer des mensonges p001 048.indd
© Editions Casterman

Aussi beau qu’un chef‑d’œuvre art déco, aus­si hyp­no­tique qu’un tableau de Klimt, aus­si déli­cat qu’un bijou ancien et sen­suel comme l’un des écrits éro­tiques de l’écrivaine dont il est ques­tion, Anaïs Nin, sur la mer des men­songes, de Léonie Bischoff, est l’une des perles de la rentrée.[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
FF66TW 1 A

Qui sont les “chris­ti­mi­nelles” d’Agatha ?

Dans son livre La vérité tue, Sonia Feertchak s’est plongée dans l’univers de la reine du roman policier, Agatha Christie. Pour Causette, l'écrivaine a repris l’œuvre policière afin d’enquêter sur les caractéristiques des criminelles d’Agatha.