Un entrepôt de livres à cœur ouvert

Dans le cadre de l’expo photo On n’est pas des robots, ouvrières et ouvriers de la logistique, qui se tient jusqu’au 20 septembre à la Maison de la photographie Robert-​Doisneau, à Gentilly (Val-​de-​Marne), Hortense Soichet, l’une des trois photographes, a eu l’opportunité de se plonger dans un entrepôt de livres. Elle raconte cette immersion à Causette.

hortense soichet
Dans l’entrepôt logistique d’Interforum, diffuseur de livres, Malesherbes, 2019
© Hortense Soichet

Ici, des rails remplis de cartons qui donnent le tournis ; là, l’immensité des locaux où les ouvrières et les ouvriers semblent minuscules. Un peu plus loin, des palettes de livres, des bureaux vides où un bouquet de fleurs rappelle la présence de ces salarié·es… La photographe Hortense Soichet s’est immergée plusieurs jours dans l’entrepôt Interforum. Elle n’a pas choisi cet entrepôt au hasard. C’est là que sont stockés les livres de Créaphis, l’éditeur avec lequel elle travaille depuis une dizaine d’années et qui a édité le livre du même titre que l’expo photos On n’est pas des robots. Cela a facilité les contacts et a permis d’avoir le seul entrepôt nommément cité parmi les terrains explorés par les photographes.

Cet entrepôt s’est donc ajouté aux quatre autres « parce qu’on s’est rendu compte, au bout d’un an et demi d’enquête, que ces images de l’intérieur allaient nous manquer », indique Hortense Soichet à Causette. Celle-​ci est donc allée plusieurs fois repérer les lieux, passer du temps avec les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés