fbpx

Un entre­pôt de livres à cœur ouvert

Dans le cadre de l’expo pho­to On n’est pas des robots, ouvrières et ouvriers de la logis­tique, qui se tient jusqu’au 20 sep­tembre à la Maison de la pho­to­gra­phie Robert-​Doisneau, à Gentilly (Val-​de-​Marne), Hortense Soichet, l’une des trois pho­to­graphes, a eu l’opportunité de se plon­ger dans un entre­pôt de livres. Elle raconte cette immer­sion à Causette.

hortense soichet
Dans l’entrepôt logis­tique d’Interforum, dif­fu­seur de livres, Malesherbes, 2019
© Hortense Soichet

Ici, des rails rem­plis de car­tons qui donnent le tour­nis ; là, l’immensité des locaux où les ouvrières et les ouvriers semblent minus­cules. Un peu plus loin, des palettes de livres, des bureaux vides où un bou­quet de fleurs rap­pelle la pré­sence de ces salarié·es… La pho­to­graphe Hortense Soichet s’est immer­gée plu­sieurs jours dans l’entrepôt Interforum. Elle n’a pas choi­si cet entre­pôt au hasard. C’est là que sont sto­ckés les livres de Créaphis, l’éditeur avec lequel elle tra­vaille depuis une dizaine d’années et qui a édi­té le livre du même titre que l'expo pho­tos On n’est pas des robots. Cela a faci­li­té les contacts et a per­mis d’avoir le seul entre­pôt nom­mé­ment cité par­mi les ter­rains explo­rés par les pho­to­graphes.

Cet entre­pôt s’est donc ajou­té aux quatre autres « parce qu’on s’est ren­du compte, au bout d’un an et demi d’enquête, que ces images de l’intérieur allaient nous man­quer », indique Hortense Soichet à Causette. Celle-​ci est donc allée plu­sieurs fois repé­rer les lieux, pas­ser du temps avec les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés