4N10610
© Centre Pompidou, MNAM-CCI/Georges Meguerditchian/Dist. RMN-GP/Susan Meiselas/MAgnum Photos

Les Rencontres d'Arles 2019

Susan Meiselas sous les projos

Un nou­veau tro­phée pour Susan Meiselas ! Le Prix Women in Motion 2019 pour la pho­to­gra­phie lui sera remis pen­dant les Rencontres d’Arles, qui accueillent l’une de ses œuvres. On peut parier qu’elle le rece­vra comme elle le fait tou­jours (elle col­lec­tionne les plus pres­ti­gieux) avec un sou­rire et beau­coup d’humilité. Sa car­rière excep­tion­nelle – déjà une qua­ran­taine d’années au ser­vice de la pho­to­gra­phie – est essen­tiel­le­ment tour­née vers le pho­to­re­por­tage. Intégrant l’agence Magnum en 1976, elle a tra­vaillé sur les repré­sen­ta­tions de la guerre et de ses ravages. Elle a aus­si sillon­né les lieux inter­lopes et théâ­traux, comme les strip clubs de la Nouvelle-​Angleterre (États-​Unis) et, plus récem­ment, elle s’est atta­chée à repré­sen­ter les traces de la vio­lence domestique.

On peut donc la retrou­ver à Arles, mais aus­si l’écouter dans l’un des épi­sodes de la série Un pod­cast, une œuvre pro­duite par le Centre Pompidou (lire enca­dré). En effet, alors que les femmes pho­to­graphes pâtissent d’une sous-​­représentativité notoire, le Centre Pompidou leur consacre un « hors-​série de l’été », cinq por­traits sonores, dont celui de Susan Meiselas, axé plus pré­ci­sé­ment sur son tra­vail au Nicaragua. À (re)découvrir d’urgence !

Partager
Articles liés
115 sapeurs 9 tariq zaidi

Sapeurs : la série pho­to sapée comme jamais

À la ville, ils sont chauf­feurs de taxi, tailleurs, jar­di­niers. Mais dès le ser­vice ter­mi­né, les voi­là qui se trans­forment en dan­dies de grand che­min. Eux, ce sont les membres de La Sape, la fameuse Société des ambian­ceurs et des...

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.