Haley Morris-​Cafiero dézingue les gros­so­phobes ordi­naires

FakeWaistGirlCausette
« Oui, les gens pensent que tu es répu­gnante. » 
© Photos : Haley Morris-​Cafiero

The Bully Pulpit, de Haley Morris-​Cafiero

Tout ça a com­men­cé en 2010. La per­for­meuse et pho­to­graphe Haley Morris-​Cafiero met alors au point son pro­jet Wait Watchers. Elle se balade dans des lieux publics et, à l’aide d’une camé­ra à dis­tance, pho­to­gra­phie la réac­tion des gens qui la regardent. Ils jugent son poids, son corps, son appa­rence. Diffusées sur le Net, ses pho­tos déclenchent un raz de marée d’insultes et de com­men­taires vio­lents. Et la réponse de l’artiste est géniale : elle a choi­si trente de ses cybe­rhar­ce­leurs, a retrou­vé leurs pho­tos en fouillant sur le Net, puis, raconte-​t-​elle : « Je me suis mise en scène en recréant leurs images avec des per­ruques, des vête­ments, de simples pro­thèses […]. Enfin, j’ai ajou­té sur ces cari­ca­tures les trans­crip­tions de leurs com­men­taires. » Fini l’anonymat de « ces lâches qui uti­lisent Internet pour inti­mi­der ceux qu’ils trouvent plus faibles qu’eux ». Son tra­vail, inti­tu­lé The Bully Pulpit*, est sai­sis­sant. Il met mal à l’aise, esto­maque et réus­sit même à nous faire rire[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Écrit par
Articles liés