fbpx
REBECCA ZLOTOWSKI
Rebecca Zlotowski sur le tournage d'Une fille facile. © Ad Vitam

Rebecca Zlotowski : « Zahia parle comme un per­son­nage de Rohmer »

Rebecca Zlotowski explore avec finesse l’archétype de la « bim­bo ». Porté par l’ex-call-girl Zahia Dehar, son film raconte l’été de tous les dan­gers de deux cou­sines sur la Côte d’Azur… Solaire, faus­se­ment léger, ce récit d’apprentissage parle aus­si très bien des conflits de classe. Explications avec sa (brillante) réa­li­sa­trice…

Causette : Pourquoi ce thème de la « fille facile » ? 
Rebecca Zlotowski : Je suis fas­ci­née quand le ciné­ma tra­vaille les arché­types. Car, qui dit arché­types, dit repré­sen­ta­tions et, for­cé­ment, les libi­dos qui y sont[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés