fbpx
109 Filles de joie © Versus production Les Films du Poisson
© versus production/les films du poisson

Sara Forestier : « Une rela­tion d'emprise est un chaos intime »

Filles de joie raconte la double vie de trois femmes ordi­naires. Trois héroïnes du quo­ti­dien qui emmènent leurs enfants à l’école avant d’aller se pros­ti­tuer, en toute léga­li­té, dans un bor­del en Belgique. Un film sin­cère, por­té par trois comé­diennes épa­tantes. Dont Sara Forestier. Rencontre… 

Causette : Vous choi­sis­sez tou­jours soi­gneu­se­ment vos rôles. Pourquoi avoir accep­té celui d’Axelle, jeune mère aux abois qui se pros­ti­tue dans un bor­del légal, en Belgique, pour faire vivre sa famille ? 
Sara Forestier :
Dès la lec­ture du scé­na­rio, j’ai été bou­le­ver­sée par ce qui[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
perdrix3

La sélec­tion de juillet-​août 2019

On vous recommande cet été : « Perdrix », « Rêves de jeunesse », « So Long, My Son », « Joel, une enfance en Patagonie », « Je promets d'être sage », « The Operative », « L'Intouchable (Harvey Weinstein) », « Her Smell », « Une grande fille ».