109 Filles de joie © Versus production Les Films du Poisson
© versus production/les films du poisson

Sara Forestier : « Une relation d’emprise est un chaos intime »

Filles de joie raconte la double vie de trois femmes ordinaires. Trois héroïnes du quotidien qui emmènent leurs enfants à l’école avant d’aller se prostituer, en toute légalité, dans un bordel en Belgique. Un film sincère, porté par trois comédiennes épatantes. Dont Sara Forestier. Rencontre… 

Causette : Vous choisissez toujours soigneusement vos rôles. Pourquoi avoir accepté celui d’Axelle, jeune mère aux abois qui se prostitue dans un bordel légal, en Belgique, pour faire vivre sa famille ? 
Sara Forestier :
Dès la lecture du scénario, j’ai été bouleversée par ce qui[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés