fbpx
yalda 2 jba production dsc7524light

Massoud Bakhshi, réa­li­sa­teur de « Yalda » : « En Iran, le talion est un droit accor­dé à la socié­té civile »

Yalda, la nuit du par­don arrive en salles ce mer­cre­di 7 octobre. Film coup de poing, il met en scène Maryam, une jeune Iranienne qui a tué acci­den­tel­le­ment son vieux mari. Condamnée à mort, son des­tin se joue fina­le­ment lors d’une émis­sion de télé­réa­li­té ! Une fic­tion ins­pi­rée de faits réels. Explications avec Massoud Bakhshi, son réa­li­sa­teur…

Causette : Pouvez-​vous nous expli­quer, pour com­men­cer, le titre de votre film : Yalda, la nuit du par­don ?
Massoud Bakhshi : Le mot « Yalda » signi­fie, lit­té­ra­le­ment, « grande nais­sance ». C’est une fête zoroas­trienne qui date de la Perse antique et marque le début de l’hiver, le 21 décembre, autre­ment dit, la nuit la plus longue de l’année. Cette fête est très impor­tante pour les Iraniens. Elle porte en elle un mes­sage d’espoir puisque, après cette longue nuit, cha­cun sait que les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés