fbpx
LA COMBATTANTE 5 © Minima productions
©-Minima-productions

Marie-​José Tubiana : « Je crois que j’ai aidé entre trois cents et quatre cents deman­deurs d’asile »

Marie-​José Tubiana est au cœur de La Combattante, le beau docu­men­taire, dans les salles ce 5 octobre, que Camille Ponsin consacre aux réfugié·es de la guerre du Darfour. Et pour cause ! Cette grande eth­no­logue conti­nue d’aider, à 92 ans, les demandeur·euses d’asile ori­gi­naires de cette région du Soudan. Rencontre avec une femme libre…

Causette : Comment votre his­toire avec le Darfour, cette région située dans l’ouest du Soudan, a‑t-​elle com­men­cé ?
Marie-​José Tubiana :
Elle a com­men­cé par un tra­vail au Tchad, en 1956, auprès du peuple zagha­wa. J’étais rat­ta­chée au CNRS et cette mis­sion a duré un peu plus d’un an. C’est ain­si que j’ai pu nouer des contacts ami­caux avec les habi­tants. Vous savez, même si ma démarche d’ethnologue est scien­ti­fique, l’amitié a[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés