« L’Ordre moral », plongée dans la bourgeoisie portugaise des années 1920

lordre moral fr

L’Ordre moral, de Mario Barroso.
En salles. © Alfama Films

La forme est belle, soignée, classique. Écrin paradoxal et pourtant judicieux, il permet à Mario Barroso, grand directeur de la photo, de déployer en toute élégance le parcours transgressif de son héroïne : l’étonnante Maria Adelaide Coelho da Cunha. La quarantaine venue, cette riche héritière ­portugaise du début du XXe siècle a abandonné sa famille et[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés