lnd12
La Nuit du 12 © Haut et court

"La Nuit du 12" : Dominik Moll filme un monde d'hommes

Ce mer­cre­di au ciné­ma, une enquête poli­cière sur un fémi­ni­cide irré­so­lu. Un thril­ler éco­nome et maî­tri­sé de Dominik Moll.

Pas de faux sus­pens, de grandes figures héroïques ou de rebon­dis­se­ments dépla­cés. Dès son car­ton ini­tial, La Nuit du 12 révèle qu’environ 20 % des enquêtes cri­mi­nelles menées par la PJ en France res­tent irré­so­lues : « L’histoire que nous allons vous racon­ter est l’une d’entre elles », est-​il pré­ci­sé. À savoir celle de Clara, une jeune fille brû­lée vive, une nuit, dans une ruelle de la ban­lieue pavillon­naire de Grenoble, et dont on n’a jamais retrou­vé l’assassin…

Désosser une enquête qui tâtonne, par manque de moyens ou de moti­va­tion, s’égare, renonce, se res­sai­sit un temps, mais échoue de toute façon : voi­là qui est peu ordi­naire sinon ris­qué pour un thril­ler ! Pourtant, plus le récit de Dominik Moll avance et plus il est pas­sion­nant. Parce qu’il met en lumière les vio­lences sexistes sans fio­ri­tures : c’est là son vrai sujet. Et parce qu’il inter­roge comme jamais un monde d’hommes : c’est là sa véri­table audace. À quoi pensent ces poli­ciers qui enquêtent sur un fémi­ni­cide, sachant que leur uni­té est exclu­si­ve­ment mas­cu­line (sauf à la fin) ? Quel regard posent-​ils sur les sus­pects ? Et sur les vic­times ? Qu’est-ce que cela remue en eux qui, sou­vent, sont mariés à une femme, et peuvent avoir une fille ou une sœur ? Voilà les ques­tions posées, entre autres, par ce film fron­tal, à la fois éco­nome et très maî­tri­sé (sans doute le plus accom­pli de son auteur depuis Harry, un ami qui vous veut du bien).

Elles résonnent avec d’autant plus d’intensité que les per­son­nages prin­ci­paux sont inter­pré­tés par Bastien Bouillon et Bouli Lanners, remar­quables en flics qui doutent. 

La Nuit du 12, de Dominik Moll. Sortie le 13 juillet.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.