fbpx
slalom7charlie bus production a
© Charlie bus production

Réouverture des ciné­mas : « Slalom », glis­se­ment pro­gres­sif vers l'emprise

Bien que trai­tant d’un sujet gla­çant – les abus sexuels dans le sport – Slalom ne se casse jamais la gueule. Grâce à Noée Abita et Jérémie Renier, ses deux inter­prètes au som­met. Mais pas que ! Explications avec Charlène Favier, sa réalisatrice-autrice-productrice…

thumbnail 2020 September 12 CharlèneFavier ©OlivierVigerie2020 171725 21117 2 A
© Olivier Viguerie

Causette : Le thème de Slalom – les abus sexuels dans le sport de haut niveau – n’est vrai­ment pas ano­din. Pourquoi l’avoir choi­si pour votre pre­mier film ? Est-​ce un récit auto­bio­gra­phique ? 
Charlène Favier : Non, pas tout à fait. Je n’étais pas aus­si bonne en ski que Lyz, mon héroïne ! [Sourire.] Mais ce thème n’a pas sur­gi de nulle part. Disons qu’il est né de mes entrailles… Parce que c’est une his­toire que j’ai long­temps mise sous le tapis. J’ai pra­ti­qué beau­coup de sports, et j’ai connu, moi aussi,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
hs9 alice guy 1 wikimedia

Alice Guy, pre­mière cinéaste

C’est cette jeune Française qui, en 1896, utilise la première l’invention des frères Lumière pour raconter une fiction. Seule femme réalisatrice pendant dix-sept ans, productrice, elle créera près de six cents films, des effets spéciaux et les...